Cousu main

Nous entrons dans un thème ou le trait de crayon est toujours complété ou prolongé par des fils de coton à broder. Par l’ensemble de ses corps brodés, ici une synthèse de toutes les inspirations au cours des années, en passant des portraits, aux stigmates de l’enfance, aux réparations des corps, à l’homme-animal & à l’anatomie.

Ces fils en pointillés ou suspendus sont utilisés pour marquer les stigmates d’une vie qui se fait et se défait, les cassures a recoller, les imperfections à raccommoder, les anomalies à masquer, soulignant le propos, accentuant le mouvement… ce fil qui nous conduit naturellement à l’abandon, l’introspection mais nous ouvrent aussi par leur mouvement à l’univers des rêveries possibles & nous emmènent dans un imaginaire personnel qui donne plusieurs possibilités d’interprétation.